j w stewart
spacer
ruled line
spacer
COMMANDES & ILLUSTRATION / LISTE DES CLIENTS (liste partielle)
spacer

Corporatif & Finances

The Federal Reserve
Bank of Boston
Lucent Technologies
AT&T
Simpson Paper
American Express
Burson Marsteller
Delta Airlines
Polygram
Hambrecht & Quist
Spectrum Equity Investments
TIAA CREF
Salomon Smith Barney
Prudential Bache
New York Life
McKinsey & Co.
Zurich Capital Markets
Cap Gemini Ernst & Young
Arthur Andersen Consulting
First Union Bank
Bloomberg

Édition

Random House
McGraw Hill
Harcourt Brace
MacMillan
Prentice Hall/
Simon & Schuster
Van Nostrand & Reinhold
W. W. Norton
Ziff Davis

 

Institutionelle

Boston University
The College Board
American Bar Association
Dartmouth College
National Parks Service
Golden Gate National
Parks Association
British Tourist Authority
University of Miami
University of Minnesota
Associated Press
The National Institutes
of Health
Inter-American
Development Bank
University of Illinois

Editorial

The New Yorker
The Atlantic
The Boston Globe
Scientific American
Smithsonian
Forbes
Fortune
Business Week
The Utne Reader
Audubon
Reader’s Digest
Esquire
GQ
Discover
Wig Wag

Biographie

J. W. Stewart (John William) est un artiste et un illustrateur qui vit et travaille à Montréal, au Québec, Canada.

M. Stewart a commencé à exposer en 1981 et a eu de nombreuses expositions solo depuis. Il a aussi participé à plusieurs expositions collectives au Canada, aux États-Unis, en France, en Allemagne et en Italie. Ses œuvres font partie de collections publiques, privées et d’entreprise au Canada, aux États-Unis et en Europe.

Au milieu des années 1980, M. Stewart a commencé à utiliser certaines des techniques qu’il avait développées dans des œuvres d’illustration, pour mieux vivre de son travail et soutenir son œuvre personnelle.

Son œuvre consiste en un amalgame d’images de sources photographiques et documentaires dans un environnement pictural peint. Par les diverses techniques de reproduction qui leur sont appliquées, les images se combinent en intégrant des traits de facture propres à la peinture. M. Stewart incorpore souvent à l’arrière-plan de ses œuvres des assemblages d’éléments fabriqués, qui portent habituellement eux aussi des images. D’autres œuvres sont entièrement sculpturales et autonomes. Les dimensions de ses œuvres peuvent atteindre deux mètres sur trois.

Son travail d’illustration numérique se fonde sur une décennie d’expérience de travail avec Photoshop et d’autres logiciels. Ainsi, M. Stewart a ajouté le travail numérique à son répertoire.

Son travail d’illustrateur couvre l’entièreté de ce champ d’activités. Il a été utilisé dans des magazines, pour des pages couvertures de livres, sur des affiches, des pochettes de disques, dans des rapports annuels, des publicités, sur le web et des panneaux publicitaires. Ses illustrations ont été vues dans The New Yorker, The Atlantic Monthly, Scientific American, le Boston Globe, Smithsonian, Audubon, Forbes, Fortune, The Utne Reader, Reader’s Digest, Esquire, GQ et plusieurs autres magazines.

Ses œuvres ont été choisies pour l’exposition annuelle de la société des illustrateurs de New York et pour l’annuelle de l’illustration de Communication Arts. Elles ont fait l’objet de topos dans les magazines Applied Arts et Studio. Certains designs qui incorporaient des œuvres de M. Stewart ont été appelés à faire partie de concours de la Society of Publication Designers, du New York Art Director’s Club et de l’annuelle de design du magazine Print.
M. Stewart a été un membre actif de l’Association des illustrateurs et illustratrices du Québec (AIIQ), où il a fait cinq mandats à titre de membre du comité exécutif. Il a organisé et supervisé la production des première et deuxième éditions de son Répertoire visuel en 1989 et en 1990. Il en a ainsi fixé le format, qui demeure encore aujourd’hui. Il a reçu le prix **** de l’AIIQ en 1991 et a été fait membre honoraire de l’association en 1998, le plus grand honneur qu’elle décerne.

Tout en se livrant à ces activités, M. Stewart a continué de produire et d’exposer ses œuvres personnelles. M. Stewart se concentre maintenant sur la production d’images pour son travail d’illustration et sur son œuvre personnelle en vue d’une exposition. De temps à autre, il fait le design de pages couvertures de publications littéraires et, en guise de hobby, fait du travail typographique.

 

———